Thomas et les intrépides

Un site utilisant unblog.fr

Les intrépides, 70 ans après (attention : texte parodique !)

Les intrépides, 70 ans après (attention : texte parodique !) vieux

Il flotte dans la résidence des lilas, un doux parfum d’éther et de médicaments. Thomas, qui ne peut plus courir et se dépenser comme avant, à cause de ses vieilles jambes, lance tout ce qui lui tombe sous la main sur la tête des jeunes, dehors, sur le terrain de foot. Voilà qui apprendra à ces petits salopiauds à aller jouer plus loin ! Bien sûr, si Pierrot le gendarme était là, il trouverait sûrement à y redire, mais il y a belle lurette qu’il mange les pissenlits par la
racine !
D’ailleurs, tout se perd : Arthur est devenu si gros qu’il ne peut plus se lever et passe ses journées allongé dans son lit. Son seul plaisir est d’entendre les cris de dégoût des aide soignantes qui doivent nettoyer ses escarres… Léa, atteinte d’un azheimer, ne sait plus qui elle est. Elle sourit d’un air absent aux uns et aux autres, mais dans le fond, elle n’est pas vraiment là. Marie ne pose plus sa question favorite « pourquoi ? »… maintenant c’est plutôt « quoi ? », car elle est devenue sourde comme un pot. Il n’y a guère que Jules qui soit content de son sort. A présent qu’il ne voit plus rien à un mètre, sa timidité légendaire s’est envolée… et le personnel féminin de la maison de retraite ne cesse de se plaindre de ses mains baladeuses et de ses remarques salaces.
La cloche soudain retentit, arrachant tout le monde (sauf Marie qui n’entend rien) à sa torpeur : c’est l’heure du dîner. Comme un seul homme, les intrépides regardent vers la porte, guettant l’arrivée de leur plateau repas….

5 commentaires »

  1. Henri Valéro dit :

    Petite question gratuite;
    N’y aurait-il pas trop de jeunes qui sont déjà des vieux intrépides
    Bien à vous

    Henri, récent ami littéraire d’Eric Gohier

  2. ROUSSEAU dit :

    Ces intrépides fort bien conseillés par les grands, sont eux-mêmes devenus grands, très grands, trop grands. Et ils rêvent de leur intrépidité d’antan.Soyez en tous convaincus.

  3. canelle49 dit :

    Bonsoir ma petite Sandra,

    bon et bien il me reste encore quelques années j’espère avant de devenir comme cela (sourire). Joliment écrit.

    Gros bisous, Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  4. Ah, la vieillesse, la belle affaire !
    Bises.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Livres publiés chez Editions L'Espérance

  5. Petitgris dit :

    Bien vu ! Sheila chantait  » l’heure de la sortie » …avec l’âge rien ne compte plus que  » l’heure de la gamelle « ! Bises

Flux RSS des commentaires de cet article.

Répondre à michelehardenne Annuler la réponse.

 

mangasplay |
lesenfantsunepassion |
spcialfilles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hapinessfr
| felixfaurepostofort
| destinationparakou2012servi...