Thomas et les intrépides

Un site utilisant unblog.fr

Mon identité, c’est mon identité

Mon identité, c'est mon identité sans-visage-300x300

Ce matin là, quand elle arrive au collège, Marie sent que quelque chose ne va pas. Dès qu’elle passe le portail, toutes les têtes se tournent vers elle et les autres élèves se parlent à voix basse sans la quitter du regard. Elle n’arrive pas à entendre ce qu’ils se chuchotent, mais elle est certaine qu’ils parlent d’elle et ça ne lui plait pas. Pour en avoir le cœur net, elle s’approche d’un groupe de filles en grande conversation. Quand elle leur dit bonjour, toutes se taisent et l’observent avec hostilité.

-Pourquoi faîtes-vous ces têtes-là ? demande-t-elle.

Les filles ricanent. L’une d’elles, Bérénice, une élève avec laquelle Marie ne s’entend pas très bien, lui répond aussitôt :

-C’est plutôt à toi qu’il faut poser la question, « Mademoiselle je suis la plus belle »… Tu dois être contente : tout le collège a pu t’admirer sur ta page Facebook !

-Ma page Facebook ? Mais de quoi parles-tu ?

Bérénice hausse les épaules et lui tourne le dos. Abasourdie, Marie va rejoindre les Intrépides. Ceux-ci sont déjà au courant. Léa lui apprend que non seulement une page Facebook a été ouverte en son nom, mais que de plus, quelqu’un y a écrit toutes sortes de bêtises en se faisant passer pour elle.

Après les cours, les Intrépides se retrouvent vite chez Thomas et Léa, devant l’ordinateur. Sur la fameuse page Facebook, la fausse Marie se prétend la plus belle et la plus intelligente au monde, elle critique uns et les autres , en un mot : elle se montre détestable. Bien sûr, des élèves excédés ont laissé des commentaires agressifs et parfois même insultants.

Marie est en larmes.

-Mais pourquoi quelqu’un s’amuse-t-il à faire ça ?

-La question, c’est plutôt de savoir qui, dit Thomas, et de faire en sorte que ça s’arrête, et vite.

-On pourrait en parler à Pierrot le gendarme, suggère Jules. Il saura sûrement quoi faire pour trouver le coupable.

-Oui, allons-y, dit Léa en prenant Marie par la main. Tu vas voirtout va vite rentrer dans l’ordre.

Arthur qui a la bouche encore pleine, acquiesce en secouant vigoureusement la tête.

Comme toujours, Pierrot les écoute attentivement. Il sourit à Marie et la rassure, il va tout de suite prendre  les choses en main. En effet, au bout de quelques jours, la page n’existe plus et Marie retrouve sa tranquillité. Le gendarme a rapidement trouvé la coupable et l’a sévèrement réprimandée : c’était une certaine Bérénice…

 

usurpation-identite1

3 commentaires »

  1. FANETTE dit :

    Bonsoir
    Que ce soit la vie réelle ou le net il y a des ordures partout, donc on jette à la poubelle et de fait surtout aller se plaindre près des services compétents
    bonne et douce soirée
    Fanette

  2. bernardmichaud41 dit :

    Effectivement, Internet est un outil formidable mais entre les mains de certains, c’est impressionnant le mal qu’on peut faire. Heureusement, la loi protège ces abus et il ne faut pas hésiter à les dénoncer aux forces de Police ou Gendarmerie le cas échéant

  3. Petitgris dit :

    Cela arrive aussi dans le monde des adultes. Un individu a envoyé à toute la famille de mon voisin des mails soi-disant signés de l’épouse et annonçant son décès. Puis à tous ses contacts et clients ( il est artisan) des insultes etc… Il a fallu plus d’une semaine pour rétablir la normale. C’est un avocat qui s’est chargé des poursuites… Les pièges d’Internet sont nombreux ! Bonne soirée

Flux RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Petitgris Annuler la réponse.

 

mangasplay |
lesenfantsunepassion |
spcialfilles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hapinessfr
| felixfaurepostofort
| destinationparakou2012servi...