Thomas et les intrépides

Un site utilisant unblog.fr

Traverser : attention danger !

Traverser : attention danger !

Aussitôt sorti de la maison, Jules enfonce sa casquette sur sa tête, juste assez pour qu’on n’aperçoive que ses yeux. Ce matin, brille un soleil magnifique, alors le garçon prend son temps sur le chemin du collège. Il flâne dans les ruelles qui longent de petits jardinets fleuris. Il y a toujours des tas de choses à y voir, des petits animaux, oiseaux ou rongeurs qui d’habitude restent cachés. Et puis, Jules aime la solitude. Ici, il n’a pas l’impression désagréable que tout le monde le regarde. Il n’a besoin de parler à personne et il peut faire tout ce qui lui passe par la tête ou presque.

Le seul passage déplaisant de cet itinéraire, c’est celui où il doit marcher le long de la rue des commerces. Comme tous les jours, la mère Lorgnon, la propriétaire du bureau de tabac, lui lance d’une voix forte : « Bonjour mon bichon ! » qui fait tourner toutes les têtes dans sa direction. Le « bichon » rougit et accélère le pas pour échapper aux sourires amusés et aux regards  des clients. Malheureusement, la mère Lorgnon n’en a pas fini avec lui. Elle sort de son commerce et l’interpelle : « Dis-donc Bichon, tu pourrais répondre au moins ! Je vais le dire à ta mère que tu n’es pas poli… Je la vois tous les matins, quand elle achète le journal. Elle va te passer un savon. Ah ! Les gosses d’aujourd’hui ! »

Jules n’entend pas la suite car il s’est mis à courir. A cette vitesse, les vitrines défilent si bien qu’il ne peut pas regarder les gens et tant mieux ! L’école n’est plus très loin à présent. Oubliée la mère Lorgnon et ses « bichon » ! Il ne pense plus qu’à la journée qui s’annonce où il va pouvoir s’amuser avec ses copains les intrépides. Il sourit déjà à l’idée de la partie de foot ou de balle au prisonnier qu’ils vont disputer.

Les murs du collège se rapprochent. Il aperçoit déjà les grilles. Bien qu’il soit un peu essoufflé, il ne veut pas s’arrêter de courir et accélère encore la cadence. Il ne lui reste plus qu’à traverser la route et il sera arrivé. Il rentre la tête entre les épaules et se lance…

Il a à peine le temps d’entendre la voiture freiner et d’apercevoir le pare-choc qu’il se retrouve au sol. Quand il se réveille, tout est blanc. Normal, il est à l’hôpital. Un visage familier lui sourit : celui du gendarme Pierrot. C’est lui qui a prévenu les secours. D’ailleurs, il n’est pas le seul à être venu, les intrépides sont là aussi.  Chacun est venu avec un petit cadeau : Arthur a apporté des chocolats et Thomas, un magazine sportif. Marie lui a prêté son livre de chevet « Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées ». Léa, quant à elle, a pensé à lui copier les cours de la journée.

-Tu pourras te vanter de nous avoir fait une peur bleue, lui dit Thomas. Tu as dormi toute la journée. Qu’est-ce qui t’a pris de traverser sans regarder ?

-Tu pourras surtout dire que tu as eu de la chance et remercier le conducteur qui n’allait pas trop vite, renchérit le gendarme Pierrot. La prochaine fois, souviens-toi de regarder à gauche, à droite et de nouveau à gauche avant de traverser et surtout… fais-le sur un passage clouté et sans courir!

Un coup frappé timidement à la porte interrompt la conversation. C’est la mère Lorgnon qui entre la larme à l’oeil :

-Mon bichon ! Quand j’ai appris que tu avais eu un accident, je suis venue tout de suite.

Jules lui sourit : pas fou ! Elle lui a apporté une pile de bandes-dessinées…

plan-traverser-la-route-1024x284

16 commentaires »

  1. FANETTE dit :

    Bonjour Chounette et M. le gendarme :lol:
    Bon je vois que j’ai du retard mais je ne voyais pas les autres articles sur la page d’accueil alors évidemment je me suis « projet abandonné », je vois que ce n’est pas le cas

    Pour faire comprendre aux enfants de par chez moi qui traversent en courant, je les fais faire demi-tour, et ce, autant de fois que nécessaire. Ca amuse les automobilistes qui doivent se demander le pourquoi et les gosses ont vite fait de comprendre comment on traverse
    belle journée à vous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. Pimousse02 dit :

    Bonjour,
    Je voulais vous dire que je trouve votre initiative formidable. Je rajoute votre blog à mes favoris … il n’y a jamais trop de prévention. Longue vie à votre blog!

  3. biarnes dit :

    Bonjour
    Je découvre votre blog. Il est très bien fait et surtout à la portée des enfants. Je vais mettre un lien sur mon blog. Vous avez eu une idée formidable, foi d’une maman qui a vu souffrir son enfant à l’école mais n’a pas trouvé l’oreille compétente.
    Juste un mot de plus, mon enfant a 16 ans aujourd’hui et il veut devenir gendarme
    Amicalement
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : BONJOUR : LE RETOUR

    • bernardmichaud41 dit :

      Merci de votre message. L’idée de ce site est justement de parler ouvertement avec le talent de Sandra des problèmes susceptible d’être rencontrés par nos enfants, d’y apporter une réponse basée sur nos expériences et également de vous permettre d’échanger vos histoires vécues et les réponses apportées.
      Pour votre fils de 16 ans, très bon choix, qu’il aille prendre rendez vous à la Brigade de Gendarmerie de votre canton afin d’avoir tous les renseignements nécessaires, sinon, qu’il aile sur le site de la Gendarmerie. Celle de la région centre a d’ailleurs son propre site
      cordialement

  4. isabelle dit :

    J’adhère complètement !!!^^
    bravo !!
    je ferais lire à Killian bientôt!!
    comment expliquer à un enfant? difficile parfois…mais avec vous et Sandra c’est tellement simple !!
    vivement la prochaine histoire……^^
    bises.

    • bernardmichaud41 dit :

      Sandra se joint à moi pour vous remercier de votre commentaire et n’hésitez pas à nous faire connaître ce qu’en pense Killian.
      Cordialement

  5. cathy dit :

    bravo , un enfant qui est inquiet ou perturbé par un soucis est moins prudent , texte super bien rédigé mon enfant de 8 ans 1/2 à apprécier , bonne continuation , j ai mis un lien direct de votre blog sur le mien
    au plaisir .cathy/louve

    • bernardmichaud41 dit :

      Merci beaucoup, cela nous fait plaisir et ne peut que nous inciter à poursuivre les histoires de Thomas et les intrépides qui se veulent être les copains virtuels de tous les enfants
      cordialement

  6. Petitgris dit :

    Quand l’enfant est perturbé il perd toute prudence. C’est très bien de le signaler de façon agréable à lire. Je vais faire passer sur ma page. Bises

  7. labonoccaz dit :

    c’est magnifiquement écrit, bravo, je le ferais lire à mon fils thomas.
    Cordialement

    • bernardmichaud41 dit :

      Merci de votre commentaire et n’hésitez pas à nous faire savoir ce qu’en pense votre Thomas.
      Cordialement

  8. canelle49 dit :

    Je reconnais bien ta belle plume et la mettre au service de ce blog, je ne peux que te dire bravo.

    J’en parlerai demain sur mon blog, super ce que vous faites tous les deux .

    Gros bisous, Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

    • bernardmichaud41 dit :

      Sandra se joint à moi pour vous remercier. Il est vrai que Sandra a un certain talent pour rendre accessible des faits graves.

  9. Marieanne1958 dit :

    Ce genre d’accident peut arrivé à tout enfant qui n’est pas bien prévenu et votre travail sur ce blog est bien nécessaire… Je vous souhaite qu’il ait beaucoup de succès… Très bonne soirée à vous ! Marie-Anne

    • bernardmichaud41 dit :

      Merci, c’est justement le but de notre site, et tous les mois un nouveau conseil sous forme de petit récit de Thomas et les intrépides viendra le rappeler

Flux RSS des commentaires de cet article.

Répondre à canelle49 Annuler la réponse.

 

mangasplay |
lesenfantsunepassion |
spcialfilles |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hapinessfr
| felixfaurepostofort
| destinationparakou2012servi...